La Voyance

Bonjour à tous,

On ne s’improvise pas voyant, ou voyante. Il faut posséder ou acquérir une certaine réceptivité, une certaine médiumnité. La voyance peut se lire dans les cartes, se distinguer dans les tâches du  marc de café, mais on ne peut émettre un oracle, à moins d’affabuler, ce qui peut s’avérer dangereux si l’on s’adresse à un interlocuteur qui, lui, prendra pour argent comptant les dires du voyant ou de la voyante.

Pour aider à l’état de voyance, il y a bien sûr la concentration, la méditation, et quelques trucs personnels. Le médium étant un “détecteur d’ondes”, qui reçoit des vibrations extérieures par l’intermédiaire de son système nerveux, un bon voyant doit entraîner cette réceptivité et créer une ambiance réceptive.

Pour une meilleure voyance, plusieurs choses sont attractives : chez les pierres :  le cristal, le saphir, la calcédoine, les perles.

Chez les couleurs : bleu, blanc, gris, noir et jaune

Chez les animaux : les chats, les hiboux et les corbeaux

Une voyance doit s’effectuer dans un lieu sombre, face à l’ouest, jamais en pleine lumière. Le voyant, lorsqu’il énonce son oracle, ne doit pas réfléchir aux mots qu’il prononce, il s’abandonne à une impulsion psychique, d’où l’apparente incohérence, parfois de ses propos.

Attention, pour rappel, la voyance n’est pas un jeu, vous devez pratiquer cet art avec précaution.

Voilà une infime partie de ce que peut-être la voyance.

A bientôt pour un prochain article.
Amicalement Aurore Voyance

Laisser un commentaire